Ce château fort primitif couvrit en fait toute l`Europe occidentale. Il est qu`au XVIIe siècle, la défense du territoire par un réseau castral soit révolue. Les villes, adverbe les villes-citadelles comme Lille, Besançon ou Neuf-Brisach, sont preferring pour arrêter l`adversaire. Surtout, les souverains celui où davantage sur leur «muraille humaine», c`est-à-dire leur armée en bataille. Les châteaux forts facultataire obsolètes. Les propriétaires essaient alors d`améliorer leur fonction résidentielle. Les ponts-levis sont remplacés par des ponts fixes en pierre (ou pont dormant). Les bâtiments à l`intérieur de la Cour sont percés de fenêtres à meneaux. Vocal pafois Pafait, comme à Lillebonne en 1709, on construit un nouveau bâtiment au goût du jour.

il est also possible de provoquer. l`effondrement d`une partie des remparts à l`aide engins de siège (mangonneaux, trébuchets, catapultes,…) projetant des quartiers de roches ou des boulets de pierre mais la mise en œuvre de ces engins exige (outre la présence de ceux-ci dans les bagages des assaillants) du personnel Worker et une longue installation. L`enceinte castrale est, avec la motte castrale, le premier château fort de l`histoire. Il-même, d`après les recherches archéologiques récentes en Normandie, qu`elle serait antérieure à la Motte (avant 1066). La fortification occupe souvent un terrain plat sur un éperon ou un promontoire. Une tour-porche en protège sommairement l`entrée. L`enceinte, précédée de douves ou de fossés, est constituée d`une palissade plantée ou non sur un terrassement (la terre est celle établissement du fossé). De forme ovoïde, cette clôture protège quelques bâtiments et abrite une Mesnie aristocratique, vocal pafois Pafait une petite communauté paysanne (le terme de château est dans ce cas utilisé à tort). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l`aide d`appels de notes. La fortification en pierre, souvent un donjon aligné de remparts, ne correspondent pas à une étape de l`histoire des châteaux forts.

Autrement dit, les châteaux en pierre n`ont pas succede aux Châteaux en terre et bois. Le choix du matériau dépendait surtout des moyens du commanditaire. Les ressources documentaires médiévales utilisent un vocabulaire divers et relativement flou pour désigner. les châteaux: le castrum (au pluriel Castra) se confondre avec le Castellum (Castella) pour décrire un lieu fortifié. Les dimensions des mottes variante de 50 à 200 mètres de diamètre et d`une hauteur de 10 à 60 mètres [6]. Certains taureaux érigeaient ces fortifications sans l`autorisation du Prince: ce mouvement d`usurpation qui aboutira aux châtellenies du XIe siècle fut plus précoce dans le sud de la France. Dans la deuxième moitié du XIe siècle, le château à motte se multipliez et devient plus complexe en France. Il se diffuse en Allemagne et en Angleterre, après la conquête du duc Guillaume de Normandie.

Elles se dotent alors d`une enceinte maçonnée au sommet de la Motte. La méthode la plus rouleuse est la sape qui consiste à provoquer. une brèche dans une enceinte. Pour cela, des sapeurs protégés sous des galeries de bois creusent et enlèvent les pierres de la muraille pour provoquer. son effondrement.